Fondateur

La réussite

Né à Bourget le 2 décembre 1925, mon enfance et mon adolescence furent comblées par ce que Dieu m’a permis de vivre et de recevoir en éducation tant à la maison qu’à l’école. Dès l’âge de 17 ou 18 ans, je savais déjà ce que je voulais, où j’allais et mon plan de vie était devenu clair dans mon esprit.

Ma vie professionnelle fut des plus enrichissante parce que je me suis impliqué autant dans le milieu des affaires que dans la communauté.

Pour moi, la réussite passe par ce qui est à la base de tout succès, la croyance en Dieu, le respect des valeurs familiales, la confiance en soi, le respect d’autrui, le travail et la ténacité. L’individu doit toujours se rappeler qu’il vit dans une société, qui lui donne beaucoup; donc n’est-il pas normal que nous lui retournions une part de ce que nous recevons en s’y impliquant.

L’implication communautaire a toujours tenu une place de choix dans les activités de monsieur Tassé, et ce malgré un lot de travail important et une participation constante à diverses associations d’intérêt professionnel.

Cette implication s’est traduite autant par une participation comme administrateur bénévole que par une aide monétaire à divers projets. Cette action s’est faite au niveau local comme marguillier et membre fondateur d’associations communautaires paroissiales, au niveau régional comme fondateur du Comptoir St-Vincent de Paul de Hull et président de la campagne de Centraide de l’Ouest québécois ainsi que membre du conseil d’administration des fondations de l’Université du Québec à Hull et du Centre hospitalier Pierre-Janet, au niveau international par un soutien financier à des projets de développement communautaire en Inde et au Tchad.

Cette préoccupation humanitaire est plus que personnelle puisqu’elle fait partie de l’ensemble des valeurs de l’entreprise.

Implication communautaire, prix et mentions de Eugène Tassé

De 1955 à 1995
Monsieur Tassé a participé à des projets d’aide humanitaire au Tchad, dans le but de favoriser la construction de dispensaires, d’hôpitaux, d’écoles et d’églises.
De 1961 à 1963
Il fonde la Section Outaouais de l’Association des détaillants en alimentation (ADA) et la Régionale des Laurentides.
De 1963 à 1973
Il est à la tête de l’exécutif de l’A.D.A..
En 1965
Il fonde le comptoir St-Vincent de Paul de Hull, duquel il est président pour les années 1965 à 1967, 1969 à 1976, 1979 à 1981 et de 1994 à ce jour. On compte actuellement plus de 40 employés. Grâce aux profits générés, le comptoir participe financièrement à des œuvres communautaires.
De 1971 à 1973
Il est président provincial de l’A.D.A..
En 1974
- Il fonde l’accueil Ozanam qui sert en moyenne 75 à 80 repas par jour aux démunis. Il est aussi fondateur de Relations humaines Ozanam et membre fondateur de Service-Solitude-Conseil ;
-Marguillier responsable de la souscription et de la construction du Centre communautaire St-Pierre Chanel de Hull ;
-Fondateur de l’Association communautaire St-Mathieu de Touraine.
En 1981
Il est président de la campagne Centraide de l’Ouest Québécois .
De 1981 à 1982
-Il est membre du Conseil d’administration des Épiciers-Unis Métro-Richelieu ;
-A été président de la commission de la formation professionnelle, secteur Outaouais ;
-Membre du comité consultatif de la Central Guaranty Trust à Hull, pendant près de vingt ans.
En 1987
-Financement pour la construction de puits dans des petits villages en Inde ;
-Il est nommé personnalité du mois de décembre de la Chambre de commerce de Gatineau.
De 1987 à 1990
Il est membre du conseil d’administration de la Fondation de l’Université du Québec à Hull .
En 1989
Il reçoit la médaille Trudeau de l’Université d’Ottawa.
De 1989 à 1994
Il est président fondateur de l’Association canadienne des entreprises familiales, section outaouais et directeur au Conseil national de cette association.
En 1990
Il est nommé personnalité de l’année de la Chambre de commerce de Gatineau.
De 1991 à 1995
-Il est membre du Conseil d’administration de la Fondation du centre hospitalier Pierre-Janet ;
-Il fonde le projet de micro-entreprises en Inde destiné en premier lieu aux hommes. Le programme a été mis de l’avant avec la SOPAR (Société de partage – un organisme canado-indien). En 2004, 77,000 prêts avaient déjà été accordés ;
-Le projet est destiné aux femmes exclusivement.
De 1996 à 1999
-Il est nommé au Conseil de campagne pour la levée de fonds majeure de l’Université du Québec à Hull et souscrit à la Création du Fonds d’entrepreneurship Eugène Tassé, la somme de 10,000.00$ ;
-Il reçoit le Mérite Frédéric Ozanam ;
-Il publie un livre : Devenir multimillionnaire en équilibre avec soi-même ;
-Il est membre fondateur de la Maison d’accueil Mutchmore, du quartier du secteur Mutchmore de Hull, et qui permet à des femmes, spécialement monoparentales, par des activités telles que des cours de français, couture, cuisine collective, d’accéder à l’autonomie. L’objectif de la Maison est une prise en charge des personnes, pour un éventuel retour sur le marché du travail.
De 2000 à 2005
-Il reçoit la Médaille de l’Assemblée nationale ;
-la Fondation des Aînés de l’Outaouais lui décerne « le prix communautaire » ;
-Il reçoit un hommage de SOPAR pour son support auprès des pauvres en Inde ;
-Formation de La Table de concertation sur le développement de la culture entrepreneuriale.Trois institutions ont emboîté le pas: Le Carrefour Jeunesse Emploi, l'université d'Ottawa et l'université du Québec en Outaouais ;
-Il s’est mérité le premier Prix Philos du doyen de l’École de gestion de l’Université d’Ottawa ;
-Il contribue à la création d’un fonds d’aide pour des chirurgies de cataractes en Inde. Ceci permet aux personnes encore en âge de travailler de recouvrer une meilleure vue et de reprendre le travail. Ce fonds d’aide est basé sur le micro-crédit(1)les intérêts sur les prêts permettent à de plus en plus de gens de bénéficier de ces chirurgies ;
-Il est intronisé au Temple de la Renommée de l’A.D.A (l’Association des détaillants en alimentation du Québec).
(1) Le micro-crédit est le meilleur moyen d'aider les pauvres à s'aider eux-mêmes. L'argent est toujours disponible pour en aider d'autres.
De 2006 à 2009
-Il est nommé Personnalité de l’année dans la catégorie affaires Le Droit/Radio-Canada ;
-Le projet de micro-entreprises en Inde s’autofinance enfin après 14 ans à œuvrer auprès de groupes de femmes. Les banques en Inde prêtent maintenant à taux réduit, à des groupes de femmes ;
-Doctorat honoris causa, École Telfer de l’Université d’Ottawa.
De 2010 à 2011
-Attestation honorifique de Citoyen méritant pour son engagement bénévole, dans le cadre du Gala Méritas de Gatineau ;
-Médaille de l'Ordre de Gatineau à titre de citoyen méritoire pour son apport exceptionnel à la collectivité ;
-Création du Comité orienteur pour la promotion de la culture entrepreneuriale ;
-La Cité collégiale donne un cours sur la Culture entrepreneuriale ;
-Médaille Gérard-Lesage, la plus haute distinction accordée par l’UQO. Cette médaille vise à rendre hommage à des personnes de la collectivité qui collaborent hautement au développement et au rayonnement du milieu régional, ainsi qu’aux valeurs institutionnelles de l’Université ;
-Création de Fondation du comptoir St-Vincent de Paul de Hull Inc. ;
-L'association des clubs entrepreneurs étudiants de la Francophonie (ACEEF) crée le Programme éducatif Eugène Tassé.